Arrêt imposé

 

Afin de garder un historique de cette malheureuse histoire, et au cas où mon "expérience" puisse servir à quelqu'un dans la même situation (même si le cas de l'un n'est pas forcément le cas de l'autre), voici un récit assez exhaustif (et peut-être un peu rébarbatif) de ma longue période passée à "lutter" avec ma tendinite du TFL.

18/03 : Après ma participation à l'EcoTrail de Paris mi-Mars j'étais retourné voir mon ostéopathe et il avait été plutôt confiant. Il m'avait de nouveau manipulé et avait procédé à des Massages Profonds Transversaux (MTP).

Le problème est que dès le lendemain et pendant toute la semaine qui a suivi, j'ai eu mal sur le côté du genou dès 5 minutes… de marche à pied

 

26/03 : N'y tenant plus, commençant à m'inquiéter fortement, et mon ostéopathe étant en congés, je décide de consulter un Médecin du sport.

J'avais tout noté depuis le début de l'histoire à la fin Janvier (J'ai pris cette habitude de prendre des notes dès que j'ai une mauvaise sensation, dans l'optique de pouvoir éventuellement identifier après coup la source d'un problème)

Après lui avoir tout raconté, il me confirme que je n'aurais pas dû faire l'EcoTrail (mais ça je le savais déjà, et je l'assume totalement) car j'étais en bonne voie de guérison… C'était trop tôt…

Cette fois-ci, je n'y coupe pas… c'est l'arrêt total pour de longues semaines (j'annule ma participation au "Trail des Lavoirs de la Vallée de Chevreuse", il est temps de se soigner correctement)

Pour affiner le diagnostic, il me fait faire Radios et Echographies, et me donne un traitement d'Anti-inflammatoires (en cachet) pour 10 jours.

Durant la semaine qui a suivi, l'amélioration a été très lente, et ce n'est qu'au bout de 7 jours que j'ai pu marcher 2 heures sans douleur…

A ce moment-là, je peux vous l'avouer, j'ai eu une grosse baisse de moral. Pas la déprime, mais en tout cas un gros mal-être. 

Je me rends compte d'ailleurs que la pratique de la course à pied, et surtout les compétitions de Trail, m'apporte beaucoup de bien-être… et quand j'en suis privé je le vis très mal. 

Le pire à ce moment ce n'est pas de ne pas pouvoir courir, mais de se demander quand je vais pouvoir recourir normalement…

  

02/04 : Au bout des 7 premiers jours de traitement je retourne donc voir mon médecin du sport avec mes résultats d'examen.

Bien sûr la tendinite du TFL est confirmée, avec en plus une légère bursite, mais les radios sont bonnes (quand même une bonne nouvelle).

Etant donné que ce n'est que depuis la veille que j'arrive à marcher sans douleur… il me redonne 5 jours supplémentaires d'Anti-inflammatoires.

Il m'autorise la pratique du vélo (sans forcer) pour ne pas trop m'encrouter, et m'en donne pour 10 séances de Kiné.

On reprend Rdv dans un mois, et il me demande de recourir la veille (mais pas avant…et là c'est dur à entendre sur le coup )

 Mon dieu que le chemin me semble long…Soupir

  

08/04 : Première séance de Kiné. Il est plutôt rassurant, et c'est plutôt cool pour le moral...

Pour lui la cause de cette blessure est principalement une juxtaposition de petites causes : chaussures en fin de vie (+de 1000km), semelles orthopédiques en fin de vie (12 mois), une course de 20km dans le sable qui sollicite beaucoup les appuis et mon petit défaut de posture qui nécessite d'être plus rigoureux sur les étirements…

Après 13 jours d'anti-inflammatoires, je n'ai plus de douleur…mais un drôle de sensation en permanence dans le genou... Il me manipule et me fait constater que j'ai toujours une tension dans la jambe gauche, et une douleur au toucher sur le haut du TFL au niveau de la hanche… (et oui le TFL, pour faire simple, ça part de la hanche pour finir au genou.. et donc ce n'est pas parce qu'on a plus mal au genou que le problème est réglé... d'où l'intérêt du passage par le duo médecin/kiné)

L'inflammation est bien traitée, mais il faut maintenant réduire cette tension qui est encore bien présente.

Il me manipule, me masse et pratique divers étirements. Au programme des étirements du TFL et des fessiers à faire chaque jour chez moi entre chaque séance de Kiné.

Etirements du TFL : 

Etirements TFL 2Croiser les jambes en plaçant la "jambe saine" devant, descendre jusqu'a mettre la chaine complète en tension (sans aller jusqu'à ressentir une douleur), décaler le bassin du côté du TFL à étirer, et maintenir la position 30s

 

Etirements TFL

Debout, jambe avant pliée, la jambe arrière (celle du TFL à étirer) est tendue; Bien en appui sur les mains, plier davantage le genou avant et se mettre en appui sur les coudes. Se laisser descendre latéralement en translatant le bassin jusqu'a mettre la chaine complète en tension (sans aller jusqu'à ressentir une douleur), et maintenir la position 30s.

 

Etirements des Fessiers :

Etirements Fessiers 2

Assis , plier une jambe et la croiser avec l'autre qui reste tendu en exerçant une pression vers le bas et l'extérieur avec le coude opposé de la jambe fléchie, et maintenir la position 30s.

 

 

 

 

 

 

11/04 : Après la deuxième séance de kiné, il y a déjà un léger mieux… j'ai le droit de refaire du vélo (1/2 heure)

13/04 : comme si cela n'était pas déjà assez compliqué, j'ai fait ce week-end une grosse chute, tombé de tout mon poids sur mon genou droit… très grosse douleur, enflement… "quand on est con, on est con…" 

15/04 : 3ème séance de kiné, cela va toujours dans le bon sens… La tension dans ma jambe gauche diminue à chaque séance (il faut continuer les étirements journaliers) et ma chute sur mon genou droit n'a pas l'air trop grave (c'est encore bien douloureux au toucher, mais ne me gêne pas trop dans le mouvement). Il me fait en plus des manipulations d'usage, on commence les ultrasons pour assurer un peu plus la guérison… Au programme une nouvelle séance de vélo d'1/2 heure l'avant-veille de ma prochaine séance.

18/04 : 4ème séance de kiné, ça progresse et j'ai l'autorisation de faire une petite sortie de course à pied (20min) avant la prochaine séance

20/04 : test de course à pied de 20 min, pas très concluant : pas de jambes (ça c'est normal), mais gêne au genou en fin de séance et douleur au bout de 45 min de marche l'après-midi 

23/04 : 5ème séance de kiné : pour lui, les légères douleurs à la reprise étaient normales… j'ai trop attendu de cette séance… Patience… prochain test le week-end prochain.

25/04 : 6ème séance de kiné : tout est ok pour lui à reprise progressive au programme en commençant par 20 min. Par contre j'ai un problème au niveau de la pose du pied gauche avec l'avant "qui claque au sol" en fin de foulée… on va voir.

27 28/04 : 2 séances de 20 min : j'ai décidé de ressortir ma genouillère ZAMST RK-1 afin de me rassurer pendant cette période de reprise. Pas de jambes (mais c'est un peu normal) mais pas de douleur non plus Par contre j'ai toujours ce problème de pose de pied qui me gène et m'occasionne des douleurs au tibia même lors de la marche simple

30/04 : je décide de téléphoner à mon Ostéo pour mon problème au pied, mais il n'a plus de place et part en congés… par contre cela l'inquiète un peu et me demande de passer prendre une ordonnance pour aller passer une IRM des Lombaires (risque de nerf coincé)…  mais avec les jours fériés du mois de Mai, je n'aurais pas de RdV pour mon IRM avant le 10/05…

02/05 : 7ème séance de kiné : du côté de mon TFL tout est OK, je reparle alors de mon problème de pied et de l'IRM que je vais passer. Il m'inspecte alors les lombaires et me trouve en effet quelque chose, et me manipule… En plus il va me replacer la tête du Péroné qui avait légèrement bougé. Pour lui cela devrait suffire, mais je vais passer quand même l'IRM par acquit de conscience. On est parti pour un petit programme de reprise pendant mes vacances…  une sortie tous les 2 jours en partant de 30 min et en augmentant à chaque fois (en fonction des sensations)

 

RdV le mois prochain pour une conclusion heureuse je l'espère à cet épisode TFL dont je me serais bien passé.