MaxiRace 2017 _ 42km _ 00

La MaxiRace (enfin… la version 42km)… voici mon premier "défi" de l'année.

MaxiRace 2017 _ 42km _ 0c


Mais quel défi… après ces longs mois d'arrêt (6 mois pour une Pubalgie) et 3 mois de rééducation et de reprise très progressive

 

Je sais que mon corps n'est pas prêt pour ce genre de course (en matière de dénivelé), je sais que je vais souffrir certainement dans la deuxième partie de course dans les descentes techniques, mes cuisses n'étant plus préparées à ce type d'effort dans du terrain cassant … mais j'ai une GROSSSE envie d'y aller 
En plus de cette envie d'aller découvrir une nouvelle course de montagne (une des plus techniques soit dit en passant)… cette course va être surtout l'occasion d'un week entre potes… de rencontrer 3 nouveaux membres de notre "Crazy Team United" (Bertrand, Ludovic et Philippe) ainsi qu'un autre ami Sylvain . Cette CTU n'aura bientôt plus rien de virtuel…

 

Alors direction Annecy.

 

Je tiens à vous prévenir tout de suite… ce récit va être très long … trop de choses à dire, trop de ressenti… je ne vous en voudrais pas si vous sautez directement à la vidéo en bas de ce roman montagnard 

Doud's travaillant encore Vendredi matin, il passe me prendre ensuite et nous ferons ainsi la route ensemble jusqu'Annecy où nous retrouverons les autres. Un trajet idéal pour nous connaitre encore un peu plus… on n'a pas vu passer les 6h de route.

MaxiRace 2017 _ 42km _ 04

Annecy… nous nous retrouvons tous sur les bords du Lac. Le courant passe très vite avec ces nouveaux amis  (en même temps nous communiquons tellement sur internet que nous avons l'impression de nous connaitre depuis longtemps).
Philippe a déjà récupéré son dossard car lui est engagé dès demain matin sur le 83km… Il est à noter que seul moi a déjà fait du Trail en montagne… alors se lancer direct sur ce 83km… Respect l'ami 

 

Nous sommes arrivés juste à temps pour aller voir le départ du KM Vertical et encourager Jonathan et Agnès DUHAIL (de la Team Outdoor) et Thierry BREUIL. Impressionnant de voir ces athlètes monter ce terrain au combien cassant avec autant d'aisance … Cela nous permettra en même temps de voir quel terrain nous attend pour la fin de course car nous redescendrons sur Annecy par ce sentier… et bien il faudra faire attention, surtout avec la fatigue de la course 

 

Allez, ce n'est pas tout, il fait bien chaud, et il faut parfaire l'organisation du week… alors direction… une brasserie .

MaxiRace 2017 _ 42km _ 02

Petite réflexion et déception collective : pour ainsi dire pas une affiche ni banderole dans Annecy concernant cette course !!!  Il est certain que ce week-end ne sera pas euphorique comme ce qu'il est possible de trouver à Chamonix… mais qu'importe, la fête et le spectacle seront sur la course, sur les sentiers… dans cette belle montagne 
Fin de journée, direction l'Hôtel : une chambre pour les lève-tôt (Philippe à RdV pour le départ à 4h30 et Doud's et Ludovic vont l'emmener) et une pour Bertrand, Sylvain et moi qui feront grasse mat… sans scrupules 

 

Ce samedi va être consacré au suivi de notre Phiphi sur sa MaxiRace. Direction donc Doussard où c'est la mi-parcours pour lui (et départ pour nous demain). Il fait très chaud et cela commence sérieusement à m'inquiéter pour demain  (moi qui ne suis pas forcément très à l'aise avec la chaleur).

 

En l'attendant, j'ai le plaisir de voir Maxime (une connaissance FaceBook) qui est sur le format 83km en deux jours. Très content de l'avoir croisé surtout que je ne m'y attendais pas 

Maxime _ 2

Arrive enfin notre Phiphi… il a chaud bien sûr, mais surtout très mal aux pieds ! Il nous assène la pensée du jour "Je n'ai pas les bonnes chaussures, j'vous le dis" !!

MaxiRace 2017 _ 42km _ 05   MaxiRace 2017 _ 42km _ 08

Eh oui, il faut vous dire que Philippe court toujours en chaussures minimalistes… et sur ce terrain technique, plein de pierres… il déguste grave … mais il a le moral, le sourire et il est surtout animé par une grosse envie de boucler cette course pour laquelle il s'est bien préparé.

 20170527_122846

On le laisse repartir pour aller à notre tour récupérer notre dossard. C'est bien, l'organisation a pensé à la récup, il nous offre déjà une grande bouteille de bière 

 

Une fois avalé un sandwich, nous filons à Menthon-StBernard pour encourager notre Phiphi qui passer au km 70. Il nous impressionne , il souffre des pieds, mais continue son bonhomme de chemin avec toujours la même motivation et le même sourire  (ou au moins quand il nous aperçoit).

FB_IMG_1496125191364

Le voilà reparti pour les 13 derniers km.

Nous l'attendrons longtemps à Annecy, il est en retard sur les prévisions, ce qui est normal compte tenu de ses problèmes aux pieds… et c'est avec un grand soulagement que nous le retrouvons à l'arrivée … HEUREUX… il a terminé cette course en guerrier et cela sera une motivation supplémentaire pour nous demain quand nous aurons l'impression d'en chier… ce ne sera rien par rapport à ce qu'il a enduré sur 83km en chaussures minimalistes.

FB_IMG_1496125207571   FB_IMG_1496125214487

Bravo

 Bon, ce n'est pas tout… mais il faut songer à rentrer et se coucher… bilan, on va se mettre au lit vers 24h00 pour un réveil vers 4h00 !!  Je ne dors jamais beaucoup la veille d'une course (avec l'excitation) mais là ça va faire court quand même.

 

Dimanche matin… après un rapide p'tit déj, direction Annecy pour prendre la navette vers Doussard, point de départ de notre Marathon Montagnard. Les visages sont assez fermés pour tous  : Moi qui me sais insuffisamment préparé et un peu inquiet avec les 34° annoncés, et les autres qui vont quand même faire leur première course en montagne avec le lot de questions qui l'accompagne.

 

Je suis content car on arrive juste à temps pour voir partir ceux qui sont sur les formats sur deux jours. Mon frère et ma belle-sœur étaient sur le 110km en deux jours… mais ne vont pas reprendre le départ ce matin. Malgré tout, je suis content de les voir, ils m'ont attendu pour me souhaiter bonne course… c'est super sympa 

 

Compte tenu de la chaleur annoncée, nous avons pour obligation de prendre le départ avec 1,5 L d'eau et devrons impérativement repartir du gros ravitaillement (km27) avec cette même quantité … au minimum... Je n'ai jamais pris le départ d'une course avec autant de poids sur le dos… mais aujourd'hui impossible de mégoter sur l'hydratation… c'est trop risqué.

MaxiRace 2017 _ 42km _ 14

Au bénéfice de mes courses précédentes, je suis placé dans le premier sas  (mes amis partants plus loin)… il y a près de 1500 personnes… le petit village est entouré de montagnes… je suis très excité et j'ai hâte d'y aller … et c'est enfin parti…

 

MaxiRace 2017 _ 42km _ 19

3 petits km pour se mettre en jambes et étirer un peu le peloton… et on attaque direct par une montée de 4,5km vers le "col de la Forclaz". Ça monte bien dès le départ et sur cette monotrace, chacun reste derrière l'autre. Cela a le mérite de donner un rythme et de ne pas s'emballer trop .
La zone est ombragée, mais cela fait un peu étuve… et je transpire très vite … mais ce n'est que le début. La montée va bien se passer pour moi.

A la faveur que quelques "trouées", on aperçoit de temps en temps le Lac d'Annecy … C'est très beau et rompt la monotonie de cette montée en sous-bois.

 

MaxiRace 2017 _ 42km _ 24

Vers le km 7,5 on arrive au Col de la Forclaz où une belle ambiance et un superbe panorama nous attendent . C'est pour ça que je suis venu… en prendre plein les yeux… et pour le moment cela va crescendo 
Légère descente, et avant d'attaquer la montée vers "les Chalets d'Aupls" on arrive à un premier point d'eau où je vais remplir rapidement une flasque souple d'1/2 L pour compléter le restant de ma poche à eau. Je mouille abondamment ma casquette (chose que je ferais tout au long de la course dès que cela sera possible , abreuvoir, cascade et point d'eau)

 

Dans cette montée, au sortir de la forêt, des paysages "de oufff" nous sautent littéralement à la gueule .

MaxiRace 2017 _ 42km _ 28   MaxiRace 2017 _ 42km _ 29

Beaucoup s'arrêtent pour prendre des photos. Nous sommes encore à l'ombre de ces montagnes et cela donne un éclairage particulier… je suis aux anges… j'adore ça
Allez on continue. De nouveau une petite descente où en bas nous attend un passage superbe et rafraichissant : la traversée d'un névé  (accumulation de neige qui peut perdurer en dessous de la limite des neiges éternelles ).

MaxiRace 2017 _ 42km _ 32   MaxiRace 2017 _ 42km _ 33

Un peu plus loin… un magnifique panorama sur le lac nous attend… pause photo obligatoire 

 MaxiRace 2017 _ 42km _ 36

Km 12,5, Chalets d'Aupls, on attaque une dernière montée pour atteindre le " Roc Lancrenaz", point culminant de la course avec ses 1650m .

MaxiRace 2017 _ 42km _ 41

Ici plus d'ombre, ça chauffe et la fin est digne de l'escalade, avec "un mur" à gravir avec pas mal de grosses pierres .

MaxiRace 2017 _ 42km _ 39   MaxiRace 2017 _ 42km _ 40

Ce dernier passage est apparemment assez connu avec ses "biquettes" qui pâturent à côté de nous qui suons comme des bœufs pour arriver en haut

MaxiRace 2017 _ 42km _ 37

Les paysages une fois en haut sont à la mesure de l'effort fourni… totalement sublimes… 

MaxiRace 2017 _ 42km _ 42


Quand on nous demande pourquoi on s'inflige tout ça… et bien la réponse est là. C'est pour vivre ces instants et les savourer tellement ils nous coûtent. Ici aussi les appareils photo vont être de sortie . C'est ça aussi l'esprit Trail, on fait une course, mais on prend aussi le temps de profiter de ces paysages

 

MaxiRace 2017 _ 42km _ 46

Va s'ensuivre 5km de descente, parfois très techniques, qui vont mettre à mal mes quadriceps . Je savais que je pêcherais à ce niveau… et cela se vérifie. Je vais laisser beaucoup de plumes dans cette partie, mais cela n'enlève rien au plaisir que j'ai à courir dans ces sentiers de montagnes.

 

 

MaxiRace 2017 _ 42km _ 17

Juste avant le prochain point d'eau (km21) je suis rattrapé par Ludovic . N'ayant pas de Pts ITRA il était parti du dernier sas, en position de dernier (oui oui, il a tenu, par bravade, à se mettre carrément tout au fond ). Il va ainsi remonter tout le peloton pour finir 162ème (sur 1465 arrivant), c'est pour vous dire le niveau !!!  Il me lâchera peu après ce point d'eau et nous attendra à l'arrivée, douché et changé 

 

Point d'eau donc, il me reste un peu d'eau dans ma poche, et décide de remplir 2 flasques de 0,5L pour me permettre de rejoindre le gros ravito du km 27. Cela peut paraître beaucoup pour 6km, mais il fait vraiment très chaud .

 

Je vais avoir peu après cela un gros coup de mou . Les derniers km avant le gros ravitaillement vont me sembler bien long… à ma grande surprise, je me mets à penser abandonner… Gros moment de doute...
Je sais par expérience que côté "jus" cela va revenir, mais je me sais très marqué au niveau des cuisses et il va rester une longue ascension et surtout une très longue descente… je sais que je vais beaucoup y souffrir… 
En arrivant à ce ravitaillement, je me remémore Phiphi hier au même endroit… reparti avec ses pieds meurtris, je pense à ces beaux paysages qui m'attendent encore… je n'ai pas fait tout ça pour m'arrêter là… surtout que je suis large sur les barrières horaires 
Allez je vais déjà refaire le plein d'eau et je prendrais ma décision après. Faisons les comptes : Si je repars, compte tenu du profil, du fait que c'est le dernier ravito prévu et que je vais sûrement bien ralentir… il faut prévoir large… Je remplis donc ma poche à eau, et mes deux flasques : bilan 2,5 L d'eau sur le dos… ça pèse, mais je pense sincèrement que c'est la bonne solution, enfin pour mon cas perso (je suis un "soiffard" )
Je bois et me restaure abondamment (je me suis inventé pour l'occas les sandwichs Jambon-Fromage sans pain ).
Allez, "je suis refait"… je ne peux pas m'arrêter là, j'appelle Pascale pour la prévenir de ne plus se fier aux prévisions de passages données par l'organisation car je vais fortement ralentir (surtout dans la dernière descente). Cela va me soulager aussi car je sais que le sachant elle ne va pas trop s'inquiéter… 

 

MaxiRace 2017 _ 42km _ 50

C'est bon je suis prêt à en découdre avec ces 15 derniers km .
Peu après on se retrouve avec le Doud's … il m'a rattrapé, mais à ce moment est un peu dans le dur… alors que moi mon coup de mou est passé…

 

 

Je vais le lâcher dans la longue montée vers le "Col des Contrebandiers", Sommet du Mont Baron.

MaxiRace 2017 _ 42km _ 55   MaxiRace 2017 _ 42km _ 56

 L'arrivée au sommet est tout aussi belle qu'au " Roc Lancrenaz" . Très minérale, avec quelques passages où il ne faut pas trop avoir le vertige quand même…

MaxiRace 2017 _ 42km _ 63

Je savoure un instant, je profite de ce dernier panorama sur le lac … je suis heureux même si je sais que je vais souffrir dans la descente.

 

MaxiRace 2017 _ 42km _ 65

Un peu plus de 4km de descente avec pierres, racines et pourcentages importants.
J'ai les pieds en feu et surtout les quadriceps très douloureux . Doud's va me rattraper dans la descente, il est bien meilleur descendeur que moi, et surtout il arrive encore à courir dans cette portion. Moi je n'y arrive plus, j'ai trop mal aux cuisses … mais le pire c'est que c'est tellement pentu par endroits que l'on est emporté par son poids et du coup presque obligé de courir quand même .
Cette descente me semblera interminable, je ne vais quasi pas filmer d'ailleurs car je n'ai plus la tête à ça . Je perds énormément de place au classement, mais je m'en fiche totalement … dès que j'entends quelqu'un arriver je me mets sur le côté pour le laisser passer.
Je ne pense qu'à une chose, arriver en bas et me jeter dans le lac une fois la ligne passée

 

Km 41,5, me voilà enfin arrivée au bas de cette dernière difficulté. C'est le fameux passage sur le ponton au bord du lac … des enfants sont là pour nous applaudir et nous proposer des bouteilles d'eau du lac pour nous asperger… je joue le jeu… il ne reste plus qu'un petit km.

MaxiRace 2017 _ 42km _ 67

MaxiRace 2017 _ 42km _ 68

Au bout du ponton, mon frère et ma belle-sœur me font la surprise de m'accueillir … et ça fait vraiment du bien… ça me reboost pour finir, je me remets à courir pour finir "dignement" cette course et étonnamment j'arrive à reprendre un bon rythme  (en fait je ne suis pas totalement épuisé, ce sont juste mes cuisses détruites qui m'ont fait défaut dans la dernière descente)

 

Peu avant l'aire d'arrivée, j'aperçois Ludovic (douché et changé comme prévu ) qui me lance un "pense à ou tu en étais il y a 3 mois"  … et là je verse une petite larme !! 
Oui il y a 3 mois je reprenais juste, oui je ne savais pas ce que cela allait donner et j'étais un peu déprimé … alors là pour moi ce passage de la ligne cela va être une grosse émotion

MaxiRace 2017 _ 42km _ 69   MaxiRace 2017 _ 42km _ 70

Je gueule comme un âne, certains ont dû trouver que j'en faisais trop … mais pour moi terminer cette course représentait énormément pour moi 

 

A peine repris mes esprits, je retrouve Doud's qui m'attendait dans l'aire d'arrivée en faisant quelques étirements . "Putain on l'a fait" me lance-t-il … oui pour lui aussi je pense que c'est un grand moment, surtout compte tenu des conditions de chaleur.

MaxiRace 2017 _ 42km _ 71

Soif

Je me restaure et vide 2 ½ bouteille de St-Yorre, récupère mon précieux maillot Finisher… et direction le Lac .

received_10213413993167922

J'en ai tellement rêvé. Doud's se trempe les cuissots (trop froide à son goût ?! ) mais pour moi ce sera baignade intégrale … cela fait trop de bien.
Reste à attendre Bertrand et Sylvain qui sont encore derrière… on va du coup profiter des douches de plages pour nous refaire une santé et surtout retrouver une odeur supportable 

 

Je vais profiter de cette attente pour retrouver Maxime qui en a terminé avec sa MaxiRace en deux jours, et enfin rencontrer Jean un ami FaceBook du Nord avec qui j'ai beaucoup échangé  et qui fait partie de l'organisation du Trail des Coteaux de l'Aa (une très belle et difficile course, organisée par une équipe de passionnés) .

 

On va au fur et à mesure des arrivées reformer notre troupe de joyeux lurons… quel bonheur… tous Finishers , et sans trop de bobos.

Bravo
On est tous hyper heureux d'avoir vécu un tel Week-end… et cela n'est vraisemblablement que le début .

 MaxiRace 2017 _ 42km _ 74

A l'heure où j'écris ce récit… nous sommes déjà quasi tous (ainsi que d'autres membres de la CTU) engagés sur "l'Hivernale des Templiers" 61km en Décembre pour la première édition de cette course dans le Larzac .



Petit Bilan Perso :
- Je savais que n'ayant pas pu prendre le temps de "préparer mes cuisses" au travail de D+ / D-, j'allais souffrir sur la fin. L'avantage c'est que je n'ai pas été surpris 
- Par contre pour ce qui est de l'endurance, ce n'était pas si mal… et je suis même après coup surpris de constater que, malgré une pitoyable dernière descente et beaucoup de places de perdues, je termine dans la première moitié des coureurs ayant terminés cette course : 660ème / 1465 
- Je craignais la chaleur et pour le coup je n'en ai pas vraiment souffert . Je me suis très bien hydraté (buvant environ 5,5 L en dehors de ce que j'ai ingurgité sur les ravitos). Le fait de tremper régulièrement ma casquette dans de l'eau et de la mettre à l'envers pour la laisser s'égoutter dans mon cou, m'a fait beaucoup de bien aussi.
- Enfin, j'ai une nouvelle fois fait une course de montagne avec mes bâtons bien rangés dans mon sac !!  préférant courir avec la caméra à la main pour pouvoir dégainer dès que j'en ai envie.
Par contre ici je dois reconnaître que l'usage des bâtons m'aurait bien aidé…  il va falloir que je trouve un système pratique pour pouvoir jongler rapidement et aisément entre les bâtons et la GoPro… car je me prive sans doute d'une aide précieuse sur ce genre de course.


Voilà, j'espère ne pas avoir été trop long… mais il y avait tellement à dire sur ce week-end sportif…

 

A bientôt pour un nouvel article qui sera l'occasion de vous faire un retour sur le "Trail des Moulins" 50km (à Mondeville dans le 91), que j'ai plaisir à refaire cette année et où je vais peut-être avoir le plaisir de rencontrer Patrice P. un autre membre de notre CTU

 

 

Ma vidéo de la course <

ATTENTION : depuis que j'ajoute de la musique à mes vidéos... elles ne sont plus visibles sur SmartPhones/Tablettes (droits d'auteurs et blocage partiel sur YouTube)... mais elles sont bien visibles sur PC

 Pensez à regarder la vidéo en HD, si YouTube ne vous bascule pas directement sur la meilleure définition... 

 

 

DigitalCamera4

Lien vers l'Album Photos de la course <

   

 
Allez, juste pour le fun une petite vidéo 3D du tracé de ma course :

 

 

Enfin, pour ceux que cela interesse, voici la trace GPS (fichier GPX) du parcours de cette MaxiRace (42km) :

Trace GPS MaxiRace 2017  42km