Affiche Trail de la Roche d'Oëtre 2018 _ 1

Voici le récit de ma dernière course, l'UltraTrail de la Roche d'Oëtre, un 85km en "Suisse Normande" dans l'Orne.

J'y suis engagé avec 3 autres membres de notre CTU : Ludovic, Nicolas et Doud's notre Cap'tain 

 

C'est une course pas forcément très connue, 2nde édition du 85km, mais c'est sur les terres natales de Ludovic, alors il n'a pas fallu trop nous pousser pour y aller . De toute façon je voulais refaire une course autour des 80km avant la fin de l'année, donc banco.

 

Le petit souci est que depuis mes vacances en montagne, où j'ai sûrement trop fait le con dans les descentes , je suis blessé au genou gauche et n'ai quasi pas couru depuis un mois … de plus lors d'un petit galop de reprise une semaine avant j'ai ressenti une forte douleur dans le pied droit  qui m'a forcé à tout arrêter par sécurité jusqu'au jour de la course.

Bref, depuis 1 mois j'alterne entre doute et espoir… la saison a été longue,  il est peut-être temps que cela se termine… mais on va tenter le coup.

Même s'il n'y a que 2100m de d+ annoncés sur cette course, s'aligner sur un 85km (qui est quand même à ce jour ma plus grosse distance) sans préparation et suite à quasi 1 mois d'arrêt, ce n'est quand même pas le top pour la confiance    mais on est la CRAZY Team     alors j'y vais, en me disant que ça va le faire, et que pour le manque de foncier je ferais sur les acquis.

 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 11h00 du matin dimanche… réveil… c'est hard quand même . On se prépare tranquillement et nous partons pour le site de départ/arrivée de la course pour un début de course à 03h00.

Nous ne sommes qu'autour de 100 inscrits sur la course, mais nous allons quand même nous placer au-devant du peloton car Ludovic et Nicolas ont des ambitions pour le podium 

Doud's et moi sommes plus dans l'esprit de partir plus tranquille, et de faire la nuit ensemble… pour peut-être prendre chacun notre rythme à la levée du jour.

 

C'est enfin parti, et après une petite boucle sur du bitume nous attaquons dans le vif du sujet. Il fait très froid, mais j'ai pris la décision de partir léger car le soleil est prévu au lever du jour (maillot manches courtes, manchettes et veste coupe-vent sans manche).

 

  Le début de course est très sympa. Quelques belles côtes, des passages dans des rochers recouverts de mousse, par moments le bruit de la rivière en contrebas … on est plusieurs à s'être dit après que l'on aurait bien aimé le faire de jour pour en profiter plus.

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 4   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 5

On a de temps en temps des passages dans le brouillard et il faut quand même reconnaitre qu'il fait très froid… mais je ne regrette pas ma tenue, un peu juste par moments, mais dès que l'on recourt suffisamment je me réchauffe assez.

Le balisage, perfectible par endroit, nous vaudra 2 petites erreurs de parcours . En fait les petites plaquettes réfléchissantes sur les rubalises accrochées aux arbres, c'est une très bonne idée… mais quand le vent les retourne dans l'autre sens… on ne les distingue plus… et il en a manqué un peu par endroits … enfin ce n'est pas bien grave.

De belles monotraces encaissées, des sentiers avec les arbres formants des tunnels de verdure… le tout à la lueur de la frontale c'est vraiment très beau.

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 6   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 7

Le levé du jour va nous offrir aussi de bien beaux paysages… et surtout nous donner un petit coup de boost 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 8

La nuit est  finalement passée assez vite, la concentration que nécessite la course à la lueur de la frontale fait que l'on ne voit pas trop le temps passer, par contre sur la fin ce fut pénible pour mon Doud's 

 Mon pote s'est en fait trop couvert… sa veste l'a fait beaucoup trop transpirer… du coup il est trempé à l'intérieur mais ne peux pas l'enlever pour le moment car il fait trop froid. L'humidité lui coule par les manches, lui trempe les mains… et lui qui a un souci avec le froid se retrouve avec les mains gelées 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 9

A l'arrivée du petit jour et du second ravitaillement ce n'est plus supportable pour lui. Je vais lui donner ma paire de gants que je n'ai pas utilisée pour le moment et il va mettre 8km à réussir à se réchauffer les mains… le pauvre, le froid n'est vraiment pas son ami.

 

En plus il a depuis un bon moment une douleur dans un mollet (qui va malheureusement lui pourrir la suite de la course ).

 

Mi-course donc, l'heure d'un petit bilan. Je craignais de souffrir de ma blessure au genou et de mon pied mais il n'en est rien . J'ai même de bonnes jambes… mais comme avec tous les doutes que j'avais au départ, l'objectif était uniquement de finir sans trop souffrir, je vais prendre la décision de rester avec mon poto pour l'accompagner jusqu'au bout 

C'est un jour sans pour lui et son mollet le pénalise beaucoup… à deux cela passera bien mieux et puis je ne vais pas l'abandonner derrière moi… c'est le Cap'tain de la CTU, j'ai trop peur qu'il me vire du groupe  

 

Allez, une nouvelle course commence, je vais calquer mon rythme sur celui de Doud's, mais que c'est dur pour lui par moments. Heureusement le ciel est bien dégagé et je vais pouvoir choisir les endroits au soleil pour l'attendre quand cela sera nécessaire 

La campagne Normande est vraiment très belle, et encore plus avec cette petite brume qui se lève. 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 10  Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 11

Vers le Km50, c'est à mon tour d'avoir un souci… ma "vieille amie" la tendinite du TFL se rappelle à mon bon souvenir . Reprendre la course à pied sur un 85km après une longue pause… mon TFL n'a pas apprécié. Maintenant je connais bien cette douleur, je sais comment la gérer et que surtout qu'elle ne va me gêner que dans les descentes… donc j'accepte tant bien que mal cela et vais faire avec 

Mon poto lui a bien mal à son mollet et commence à manquer de jus… il a même sorti les bâtons pour l'aider à avancer, même sur le plat  c'est pour dire… Le Doud's est passé "en mode survie"  

 Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 27

Km60… là je vais faire une "belle boulette"… moment d'inattention… je loupe un panneau  et nous emmène dans une mauvaise direction .

"La route est descendante… c'est cool, je profite"… mais même si le balisage est par moments perfectible c'est louche quand même de ne plus voir de rubalise… arrivés en bas, un carrefour… et RIEN 

Bravo Thierry tu t'es bien planté…. On rebrousse chemin, et une fois le bon sentier retrouvé je constate que je nous ai rallongé la sauce de 1,8km.

Je suis en colère contre moi-même , surtout que le panneau était quand même bien visible… je suis en déçu pour Doud's qui est au plus mal et à qui j'ai imposé cela… mais il est tellement la tête dans le sac qu'il n'a pas la force de me réprimander…

Enfin… en même temps on garde le sourire… d'ailleurs sur toute la course on va quand même bien se marrer, une manière aussi de positiver et de transformer ce jour sans pour mon poto… en bonne balade entre potes  (à aucun moment je ne vais regretter la décision d'être resté avec lui pour l'aider à finir).

 Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 17

Le parcours est vraiment toujours aussi beau, varié, forêt, formation rocheuse, rivière, petits hameaux typiques… jamais je ne me suis ennuyé sur cette course.

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 20   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 22

Bon, allez peut-être lors des quelques passages dans les champs et les pâturages (qui vrillent bien les chevilles)… mais la plupart du temps c'était juste pour nous éviter de trop courir sur le bitume… et c'est tout à fait louable de la part de l'organisation 

 

Depuis la mi-course, à l'approche des ravitos j'accélère un peu pour arriver avant Doud's et me laisser le temps d'envoyer un sms à ma chérie pour la tenir informée de notre progression. Je mettais aussi en copie Ludovic et Nicolas car je me disais qu'ils allaient en avoir fini bien avant nous et que comme cela ils seraient informés de notre position.

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 26   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 28

Au ravito du km 68, je reçois un sms … et quelle joie de voir que c'est notre Ludo qui m'annonce qu'il vient de terminer 2nd de la course . Doud's arrive et je lui annonce la très bonne nouvelle, ce qui lui redonne immédiatement le sourire.

Bon, par contre cela fait quelques km que mon poto est "au bout de sa vie" trop mal au mollet, plus de jus … bref on marche de plus en plus… mais il ne reste plus que 17km et on est large sur la barrière horaire… donc on en prend notre parti, on va finir tranquillement, même si il faut marcher jusqu’à l'arrivée 

 

Arrive alors Christophe un autre coureur qui est au plus mal aussi… plus de jambes, mal partout… et il annonce qu'il va stopper là 

Nous sommes plusieurs à le disputer gentiment en lui disant qu'il ne peut pas arrêter maintenant… on insiste, lui disant que nous on va finir sûrement en marchant et qu'il faut qu'il nous suive... mais il hésite…

Nous repartons tout doucement et finalement il va nous rattraper pour former notre trio final . Il nous remercie, non sans humour, de "l'avoir entrainé dans cette galère"   mais franchement Christophe… tu l'aurais regretté.

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 29   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 30

On va ainsi continuer ensemble, chacun à son rythme le groupe se disloquant puis se reformant au gré des différentes petites difficultés du parcours.

Côté de mon TFL, plus on avance et plus les descentes me sont pénibles , mais heureusement elles ne sont pas trop pentues et cela reste supportable, et comme on avance doucement c'est facilement gérable.

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 32   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 33

 La fin de parcours sera très belle, avec de nombreuses fois la proximité de la rivière. Il reste encore quelques belles côtes… mais on sent bien que cela se termine.

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 31   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 42

Un dernier superbe passage le long de la rivière et on va arriver à la dernière montée dont on nous a beaucoup parlé… 100m de d+, très raide avec des rochers et des escaliers irréguliers… mais après il ne restera que 500m 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 43   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 45

Arrivé au pied de cette dernière difficulté Christophe nous dit de passer devant et de ne pas l'attendre… mais hors de question, on termine à trois l'ami ! 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 46   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 47

Finalement lui comme nous allons gravir cette dernière montée plutôt facilement… "Le cheval qui sent l'écurie", l'adrénaline, l'excitation de l'arrivée… je ne sais pas trop, mais toujours est-il que l'on termine en courant, en bombant le torse … histoire de faire genre " on a bien géré, on en avait encore sous le pied"  

 Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 49   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 50

 

On se tombe dans les bras, trop content d'en être venu à bout…

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 51   

et là, on tourne la tête et magnifique surprise, on est arrivé pile poil pour le podium de notre Ludo… on est heureux comme des gamins de voir notre pote sur "la boite" 

 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 53   Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 54

On retrouve aussi Nicolas, qui après un gros coup de mou, termine quand même à une très belle 9eme place, excusez du peu 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 55

 Que demander de plus…  Une belle course, dans une très belle région, entre potes, et avec un beau podium à fêter ce soir  … Vive la CTU

 

Bravo à toi aussi Christophe qui a bien serré les dents pour en finir avec nous. Cette fin de course fut très agréable avec toi et j'espère qu'on se reverra un de ces jours 

Tail de la Roche d_Oerte 2018 _ 52

 

Voilà qui en termine avec ce 85km… qui avec nos erreurs de parcours en fera en fait 88,5  

 

Un grand bravo aux organisateurs et surtout aux bénévoles qui nous ont toujours accueillis avec le sourire malgré le froid 

 

Il faudra peut-être revoir un peu le balisage de nuit, mais globalement c'est une belle épreuve.

Bon allez, une petite déception tout de même… il manque quand même un petit cadeau Finisher à l'arrivée … après une course aussi longue cela serait bien de marquer un peu le coup au passage de la ligne…

 

 

Bon maintenant il va falloir penser à un peu récupérer… avant d'attaquer la "der" de l'année, le 76km de l'Origole début Décembre.

Cela faisait longtemps que je voulais prendre le départ de cette course "nocturne" considérée par beaucoup comme la plus difficile des Yvelines (départ 20h00, souvent très froid et boueux, 54% de Finishers maxi depuis sa création ).

Je ne pensais pas "enchainer" ces deux courses, mais je me suis laissé tenter par Jean-Yves un autre ami avec qui j'ai prévu de faire la course en duo.

 

A bientôt donc pour le récit de cette course où j'espère bien pouvoir réussir à me hisser parmi les Finishers.

 

Ma vidéo de la course <

ATTENTION : depuis que j'ajoute de la musique à mes vidéos... elles ne sont plus visibles sur SmartPhones/Tablettes (droits d'auteurs, blocage partiel sur YouTube)... mais elles sont bien visibles sur PC

 Pensez à regarder la vidéo en HD, si YouTube ne bascule pas directement sur la meilleure définition... 

 

 

DigitalCamera4

Lien vers l'Album Photos de la course <

   

 
Allez, juste pour le fun une petite vidéo 3D du tracé de ma course :

 

Enfin, pour ceux que cela interesse, voici la trace GPS (fichier GPX) du parcours de cet Ultra Trail de la Roche d'Oërte (85km) : Trace_GPS_UltraTrail_de_la_Roche_d_Oetre_2018__85km