MaxiCross de Bouffémont 2019 - Banniére

Allez, c'est reparti… pour mon premier Trail de l'année, mon choix s'est porté sur le MaxiCross de Bouffémont (41km).

Cela faisait longtemps que je voulais le faire, il a bonne réputation, enfin surtout il a réputation d'être bien hard de par son alternance quasi ininterrompue de montées et de descentes  (ce qui l'amène tout de même à totaliser 1720m de d+ en 41km… ce qui est assez rare en Ile-de-France ) et de par son terrain qui, à cette époque, est bien souvent boueux.

MaxiCross de Bouffémont 2019 - Profil théorique



RdV est donc pris avec 4 autres membres de notre CTU (Doud's, Nicolas, Ludovic et Jean-François), ainsi que Khalil, et aussi Jean-Yves (avec qui j'ai partagé l'Origole fin 2018)

J'ai juste une appréhension, ayant depuis le mardi précédant une douleur au bas des abdominaux qui me rappelle un peu ma pubalgie dont j'ai eu bien du mal à me défaire en 2017
Cela va me préoccuper toute la semaine … surtout que j'avais un peu l'idée de faire cette course pour faire un point sur mon état physique avant d'attaquer une préparation un peu consistante pour le premier gros morceau de l'année "La Maxi-Race" à Annecy en Mai…
Le repos jusque dimanche améliorant un peu la chose… je décide d'y aller et de voir en allant  on va se la jouer "à la sensation" et y aller juste pour finir.

Nous voilà réveillé à 04h00 du mat dimanche, alors que dehors c'est la tempête … un vent terrible et la pluie qui est annoncée en plus 
Direction Bouffémont où malgré tout le monde qu'il y a (900 inscrits) je vais réussir tant bien que mal à retrouver l'ensemble de mes amis avant le départ 
Départ de la course à 07h00 et à la frontale… mais sous une belle pluie. Compte tenu de la météo annoncée, de tout ce qui est déjà tombé cette semaine, et de la certitude d'avoir un terrain très très glissant, je décide de ne pas sortir ma caméra  (désolé les amateurs de vidéos inside)… mais je préfère garder mes deux bras dispos pour préserver un maximum mon équilibre lors de cette course  (et je vous assure que cela fût utile)
Je vous partage par contre en bas de ce récit la vidéo d'Alexandre LARNIER qui lui a eu le courage de filmer … mais de son aveu ce n'était pas simple et cela lui a valu quelques belles gamelles.

MaxiCross de Bouffémont 2019 - Avant le départ


Top départ. Nicolas, Ludovic et Jean-François vont partir devant (pas le même niveau, inutile de chercher à les suivre ). Je décolle avec Doud's, Jean-Yves et Khalil… mais bien que parti raisonnablement on va perdre rapidement Khalil et Jean-Yves... désolé 
Il pleut, le terrain est en effet bien glissant… mais j'ai rechaussé mes Kalenji XT7 et je sais déjà qu'avec elles je vais pouvoir avoir confiance en mes appuis … ce qui n'est visiblement pas le cas de tout le monde…
Le terrain est agréable, varié, beaucoup de monotraces et comme prévu de nombreuses montées et descentes . Rien de violent, mais difficile de trouver un rythme dans ces conditions. Nous sommes beaucoup au départ et il y a pour le moment pas mal de ralentissement… entre les passages étroits, et ceux qui hésitent dans les passages glissants… j'espère juste que cela va rapidement se fluidifier car ayant une bonne accroche, je piaffe un peu d'impatience par moments

MaxiCross de Bouffémont 2019 - Photos Rémi Ultra-Trail _ 1   MaxiCross de Bouffémont 2019 - Photos Rémi Ultra-Trail _ 2


Je suis un peu un diesel et j'ai souvent du mal à prendre mon rythme … et de ce fait je laisse bien volontiers Doud's partir devant… la course est longue, on va peut-être se retrouver plus loin…

Depuis le début nous sommes sous la pluie… et alors que le jour commence à poindre, après une petite heure de course… il nous tombe dessus un déluge de pluie et surtout de grêles  Cela ne va durer peut-être que 10minutes… mais tout le monde va s'en souvenir…

On y voit pas à 10 mètres … impressionnant … on est qu'au début de la course et j'avoue que cela m'inquiète un peu à ce moment … mais cela va au final rapidement se calmer.
Par contre le terrain est de ce fait encore plus détrempé… enfin difficile à décrire… on patauge en permanence dans, soit de la boue liquide, soit de l'eau . ça annonce vraiment une course de déglingos 

MaxiCross de Bouffémont 2019 - Photos Rémi Ultra-Trail _ 3

Le jour étant maintenant levé, et le peloton un peu plus étalé, je vais enfin pouvoir m'amuser comme un petit fou 
En effet pour le moment ma douleur aux abdos est quasi insignifiante, et l'accroche de mes chaussures est telle que je vais prendre un malin plaisir "à envoyer" comme un taré dans les descentes et les portions détrempées 

MaxiCross de Bouffémont 2019 - Photos Partenaires _ 1

Aucun scrupule, de toute façon on est tous couverts de boue … donc à fond les ballons, en faisant de belles gerbes de boue autour de moi , je slalome allègrement entre les personnes moins bien chaussées et un peu en perdition dans ce bourbier.

15eme km, premier ravito, pas forcément utile pour moi… je m'arrête juste pour jeter un coup d'œil, prendre un peu de fromage et de banane… et c'est reparti… j'ai les bonnes jambes, on va essayer de conserver ce rythme
Les montées et descentes boueuses se succèdent toujours avec même par endroits des cordes bienvenues.

MaxiCross de Bouffémont 2019 - Photos Rémi Ultra-Trail _ 4


Vers le 23eme km je rattrape Doud's , mais on rattrape aussi le parcours du 25 km qui est parti un peu plus tard que nous.
Cela va un peu compliquer les choses car il y a beaucoup de monotraces, et alors que le peloton du 41km s'était bien étalé, on se retrouve de nouveau avec beaucoup de monde devant nous, et surtout à doubler car ils ne sont pas sur le même rythme que nous
Il faut par moments prendre quelques risques pour doubler dans les bas-côtés bien glissants…. mais j'ai une telle confiance en mes chaussures, que j'y vais sans trop me poser de questions (et c'est bien là l'essentiel pour ne pas glisser… y aller sans trop de retenue… plus on se crispe, plus on risque de glisser)

Nous continuons donc avec Doud's notre progression dans ce peloton et arrivons au 2nd ravitaillement (très très bien fourni d'ailleurs ) faisons le plein d'eau, attrapons de quoi nous requinquer et nous faire plaisir (il y a des HARIBO  ) et nous voilà reparti.
Mon poto avait décidé dès le départ de ne sortir ses bâtons qu'à partir de là … et il s'y est tenu… mais quelle rigolade pour "le montage"  il va falloir que tu t’entraînes un peu plus pour pouvoir les sortir sans t'arrêter mon Doud's 
Moi j'avais décidé de ne pas les prendre sur cette course… maintenant je vais avoir du mal à le suivre dans les montées … mais je compense dans les descentes  bref on va comme cela jouer à cache-cache pendant un moment en fonction du profil.

Vers le km 34 arrive le fameux passage du "M"  une succession sans répit de montées et descentes qui évoque cette lettre.
Un peu coincé dans le peloton je vais perdre notre Cap'tain de vue… mais nous nous retrouverons 4km plus loin.
Il est un peu cuit, moi aussi, on va maintenant rester ensemble pour finir 

MaxiCross de Bouffémont 2019 - Photos récupérées _ 2

Le fin est dur pour beaucoup de monde, il y a pas mal de concurrents du 25 en difficultés, avec des crampes … peut-être surpris par la difficulté de ce parcours rendu épuisant avec toute cette boue.

Le gymnase est en vue… on termine cette course sous le soleil  un comble alors qu'on a été sous la pluie quasi tout le temps.


5h13 au final, sur un parcours bien usant… cela nous classera 230 et 231eme, dans le premier tiers du classement… franchement ça me convient totalement surtout en ce début de saison 

Soif


Une fois notre bière "Finisher" avalée, nous entrons dans le gymnase et découvrons les résultats de nos compères de la CTU.
Superbe résultat pour Nicolas qui fait 20eme , Ludovic nous claque un joli 25eme temps aussi et que dire de JF qui en constante progression en termine à la 37eme place

On ne va pas trop traîner à repartir car une fois arrêtés, nous ressentons bien le froid et avons hâte de retrouver la voiture.
En repartant j'ai une petite pensée pour Jean-Yves et Khalil que je ne vais pas voir à l'arrivée et qui en ont bien chié aussi 

Que retenir de cette course :
C'est une course usante physiquement, avec quasi pas de temps de repos (si tant est que cela existe en Trail  ), mais avec un tracé vraiment sympa : beaucoup de monotraces, ça monte ça tourne ça descend… on ne s'ennuie jamais 
Je me suis vraiment beaucoup amusé, étant très à l'aise dans cette boue… une course idéale pour travailler ses appuis et ses trajectoires en descentes.

Côté physique, j'avais une crainte avec cette douleur aux abdos : au final cela n'a été qu'une gêne, un peu plus présente sur la fin…. A surveiller , en espérant que cela ne s'aggrave pas avec la prépa Maxi-Race que je vais attaquer.

Petit bémol… compte tenu de la difficulté de cette course… on aurait apprécié au moins un petit souvenir , même un simple buff… mais là, juste une canette de bière à l'arrivée (même si elle était bonne…) On ne fait pas les courses pour les récompenses, ou les cadeaux… mais repartir avec rien quand t'en a bien chié pendant plus de 5h, c'est un peu dur 


Enfin cela n'enlève rien à la beauté du tracé et à la grande implication des bénévoles qui sont restés bien plus longtemps sur le parcours à braver cette météo … encore bravo à eux 

Bravo



Voilà… maintenant la saison est bien lancée, le regard en direction d'Annecy (fin Mai)  mais avec quelques étapes intermédiaires dont la première sera une nouvelle participation à l'EcoTrail de Paris

A bientôt donc

 

Vidéo "Inside" d'Alexandre LARNIER <

Encore bravo à toi Alexandre d'avoir eu le courage de filmer dans ce bourbier  ... et de m'avoir autorisé à partager ta vidéo pour agrémenter mon récit 

 

 

DigitalCamera4

Lien vers l'Album Photos de la course <

   

   
 
Allez, juste pour le fun une petite vidéo 3D du tracé de ma course :

 

Enfin, pour ceux que cela interesse, voici la trace GPS (fichier GPX) du parcours de ce MaxiCross de Bouffémont (41km) :

Trace GPS MaxiCross de Bouffémont 2019  41km